l'association
des professionnels de la logistique de la région Rhône-Alpes

Le Value Stream Management :
en route vers la lean supply chain !

Plus de 40 personnes s'étaient réunies, le 10 avril, pour assister à la conférence de monsieur Yannick Morel, Product Value Strean Manager chez Imaje-Markem Group, venu présenter le VSM et ses applications concrètes, tant pour la prise en compte des processus logistiques dans les projets de lancement de nouveaux produits que dans le cadre d'une amélioration permanente des flux logistiques

 

Le Value Stream Management

Face à des enjeux de plus en plus globaux, la supply chain s'adapte ; de nouveaux concepts et de nouveaux outils émergent, dont le Management de la Chaîne de Valeur Logistique.

Le Value Stream Management est une démarche d'analyse et d'amélioration systématique et rigoureuse des flux globaux de l'entreprise qui permet d'optimiser la performance en :
-
utilisant des modes spécifiques de modélidation des processus (Value Stream Mapping) pour identifier les éléments critiques et les améliorations potentielles,
-
appliquant les techniques 'lean' de réduction des délais et des coûts,
-
agissant sur les leviers critiques des flux physiques et d'information des différents acteurs.

 

 

Le Value Stream Mapping


Né de la nécessité de distinguer les flux créateurs de valeur de ceux qui la détruisent ou n'en créent pas, le VSM est une cartographie des flux idéalement utilisée tout au long de la chaîne logistique, depuis l'approvisionnement des matières premières à la livraison au consommateur final.
Il permet la discrimination claire des tâches à valeur ajoutée de celles qui sont sources de gaspillage, permettant ainsi d'accéder à une meilleure performance industrielle. Il est fréquemment utilisé dans une approche de type « Lean ».

Le VSM est aujourd'hui plus spécifiquement utilisé pour optimiser le processus de fabrication d'un produit ou aussi bien une prestation de services, même si ce dernier cas est plus rare. Il s'inscrit dans une démarche globale et volontariste de l'entreprise, avec le plus souvent la nomination d'un « Monsieur VSM » qui sera le manager et d'en diffuser la philosophie. Cette démarcha exige une approche totalement transversale, donc dénuée des traditionnelles cloisons qui freinent l'optimisation des processus au sein de l'entreprise, voire d'une « entreprise étendue » impliquant fournisseurs, sous-traitants et clients dans une logique Supply Chain.

La cartographie VSM comprend quatre étapes clefs :

• Cartographie et analyse du processus existant,
• Analyse critique et projection vers un processus optimisé,
• Cartographie du nouveau processus retenu,
• Mise en œuvre d'un plan d'action pour passer du stade actuel au stade optimisé.

Yannick Morel a détaillé chacune de ces étapes en s'appuyant sur un cas réel, puis répondu aux nombreuses questions que sa présentation a suscité.

Comme d'habitude, les échanges ont pu se poursuivre autour d'un petit pot amical.

A noter la présence au coté de Y. Morel de Sevan Tefenkjian, diplômée de la licence professionnelle Logistique Glob@le, coordinatrice logistique chez Imaje, qui met en oeuvre le VSM dans le cadre de ses fonctions.

 
HM et MW
Club Logistique Glob@le - www.clubloglob.org - contact@clubloglob.org